École

Constitution des classes

Mesdames, Messieurs,

     Afin de mieux comprendre comment sont constituées les classes dans notre établissement, voici quelques éléments portés à votre connaissance :

Calendrier

–          Mi-janvier : à partir des effectifs déjà présents et des inscriptions, élaboration d’une structure prévisionnelle sur proposition du chef d’établissement. Exemple : une classe de PS, une classe de CE1-CE2, une classe de CM2… Cette première étape arrive tôt dans l’année car c’est début février que les enseignants qui le désirent demandent leur mutation. Les écarts d’effectifs représentent souvent une contrainte forte. Par exemple, nous avons seulement 19 CE1 mais 36 CE2.

–          Mi-Mars : les décisions officielles de carte scolaire pour la prochaine année sont définitivement arrêtées. En cas de fermeture ou d’ouverture de classe, la structure est revue. Pour information, pour la rentrée 2024, nous conservons nos 9 classes et notre dispositif ULIS.

–          De mars à fin mai : en cas d’évolution sensible à la hausse ou à la baisse des effectifs, la structure prévisionnelle peut être revue. Par exemple, l’arrivée de 3 ou 4 élèves dans un même niveau peut alourdir un effectif de classe et nous obliger à trouver d’autres solutions de découpage.

–          Fin mai jusqu’au 15 juin : validation en équipe de la structure des classes et répartition des élèves. Nous équilibrons, quand c’est possible, le nombre de garçons et de filles. Nous constituons des groupes tenant compte du niveau scolaire, de l’autonomie et du comportement des élèves pour que les classes de l’année suivante travaillent dans les meilleures conditions possibles, notamment à travers une ambiance de travail la plus favorable à chacun. C’est une étape normalement assurée par le directeur mais qui, dans notre situation, la délègue aux enseignants qui connaissent mieux les enfants. Les élèves du dispositif ULIS sont répartis durant cette étape dans leur classe d’inclusion. Aucune répartition n’est idéale mais nous recherchons la plus favorable pour chaque élève.

–          Fin juin : diffusion aux familles de la future classe de leur(s) enfant(s), toujours sous réserve d’inscriptions en nombre significatifs pendant l’été qui nous obligeraient à effectuer des changements fin août.  Pour information, dans l’enseignement public, les élèves et leur famille sont informés de leur future classe seulement fin août.

Des classes à simple et double niveau

Les classes à double niveau sont courantes dans les écoles depuis de nombreuses années. Elles trouvent leur origine principalement dans la disparité des effectifs à l’intérieur d’une école. Par exemple, on ne peut imaginer constituer une classe de 36 élèves d’un même niveau contre 19 dans une autre classe, pour un autre niveau. Il faut savoir qu’en France, neuf écoles sur dix ont au moins une classe regroupant des élèves de différents niveaux d’enseignement. Ces classes à niveaux multiples représentent 44,1 % des classes et 44,9 % des élèves français y sont scolarisés (source Education Nationale septembre 2023). Les enseignants ont l’habitude de gérer l’organisation et l’hétérogénéité d’une classe à double niveau comme ils ont l’habitude de différencier leur pédagogie selon les différents profils des élèves dans une classe à simple niveau.

L’équipe pédagogique

Partager cet article
Les actus de l'école

Pot de départ des Assistantes

Classe dehors des CP-CE1

100 ème jour d’école des CP et CE1

Les actus du collège

L’option danse

Compétition Nationale de natation à Lens

Sortie au Mont St Michel

Les actus du lycée

Compétition Nationale de natation à Lens

Fête du Lycée

Pot de départ des Assistantes

Les actus I.S.L.T 'sup

Pot de départ des Assistantes

Visite France Boissons

Portes Ouvertes Enseignement Supérieur

Engagé pour l’environnement : compensation de l’impact carbone de notre site internet En savoir +